November 17, 2019

March 28, 2019

March 26, 2019

January 29, 2019

January 27, 2019

October 30, 2018

Please reload

Post recenti

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Post in evidenza

255 - Dernière sculpture en cours

December 29, 2016

255 – Dans le cylindre, s’enroule un ruban animé sur les bords d’un mouvement de bascule, comme certaines algues ondulantes, un mouvement du prendre et s’offrir à l’infini, c’est le creux et le haut de la vague, le vide et le plein de la respiration.
Il s’enroule en spirale mais se divise, ils seront deux. Je voudrais qu’ils se séparent pour ensuite se superposer en hauteur.
Ces courbes doivent suivre une régularité mathématique (Les lois mathématique régissent forces et mouvements dans la nature). C’est cette régularité qui, je l’espère, leur permettra de se retrouver et se maintenir en verticale.
En fait, c’est encore à vérifier mais je pointe sur cette régularité de l’alternance « creux et bosses » pour espérer en des prises possibles. En les séparant, les rubans laissent au centre un noyau qui ondule aussi de leur même mouvement. C’est ce noyau qui devrait s’imbriquer entre les extrémités des deux bras et les unir…

J’ai l’impression de voir le mouvement des gymnases dans leurs acrobaties...
C’est difficile de prévoir la bonne longueur d’onde. J’ai opté pour une onde qui se répète 6 fois dans le cercle, 3 concaves et trois convexes alternées, formant une sorte de triangle équilatéral orienté différemment sur les deux faces du cylindre. Y aura-t-il correspondance dans la recomposition ?
Parler de rubans est bien imprécis, ils ont des épaisseur qui roulent comme des muscles.

aucune certitude mais ils ont l’air de s’adapter et tenir à l’aide du noyau...

 

 

(la suite dans le prochain post)

 

l'ébauche et le croquis

Share on Facebook
Please reload

Seguici
Please reload

Cerca per tag