Rechercher

268-Pour mieux s'unir

Dernière mise à jour : nov. 21

Tronc de pin d’origine, Ø 60 x h 25 cm.

Dans cette sculpture à peine finie, je me suis particulièrement investie, certes physiquement, à cause de sa taille (20 kg ! le double, je suppose, au départ), à cause du travail long, laborieux, à cause des lourds et fréquents retournements… Mais surtout j’étais anxieuse de parcourir le chemin de transformation de leur relation que j'avais imaginé avec l’ébauche en argile.

Voilà :

Un couple d’éléments enlacés, mais avec les "tètes" distantes, disons qu'ils dialoguent déjà, s'engagent sur la voie d'un rapprochement jusqu'à s’unir totalement. Une histoire d'amour…


Entrer en dialogue, c'est courir le risque d'être touché et transformé par l'autre.


En fait, ils changent : AVANT et APRES



L’abandon ou plutôt l'évolution de la propre identité d'avant est souvent difficile... Je l'ai vécu ainsi… J'étais désolée de devoir éroder, toujours éroder, l'un puis l'autre.

Au final, leur relation peut se stabiliser dans des vis-à-vis différents. -unis - écartés - de face :



J'ai renoncé à les rendre indépendants, ils ne peuvent pas se dégager, je le regrette un peu car, conceptuellement, je pense qu' une relation doit être libre pour être vivable.

Mais j'ai choisi de les laisser inextricablement liés. Je ne voulais pas renoncer à leur interpénétration totale qui aurait été compromise en élargissant les passages pour pouvoir les séparer.


Une relation fusionnelle idéale, qui n'en a jamais rêvé ? Cela ne se réalise tout au plus que dans des moments fugaces…



J’ajoute pour ceux qui trouvent quelques intérêts aux méandres de ma vie parallèle que j’ai perdu beaucoup de temps à ajuster au minimum les passages de glissement des volumes l’un contre l’autre dans le vain espoir de les ancrer ensemble en position verticale… pour m’apercevoir ensuite que cette position, malgré son accent sur la rencontre des deux têtes, me décevait car moins suggestive de leur total emmêlement.

44 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

267-Duo