256-Une révolution vers le haut-(2)

Aggiornato il: set 23


Ils sont enfin divisés et à l'occasion peuvent se séparer.

Les espaces entre les éléments sont délicats. Trop grands, ils rendent impossible la cohésion finale. trop étroits ils empêchent l’évolution. Un constat qui se révèle tout aussi vrai dans les relations humaines!

Ce qui est important, c’est le geste, montrer l’affection, la sensualité par les gestes. Gestes de l'un vers l' autre qui effleurent, enveloppent mais en même temps permettent le mouvement, l’aident, le soutiennent, l'assurent.

Il faut arriver dans la division à une harmonie du « présent » qui est garante de l’harmonie du devenir.

La mise au point du mouvement de rotation est passionnante. On observe vraiment la purification de la forme qui s’élabore peu à peu. On dirait que la beauté se révèle dans la nécessité.

Pendant la démarche d’érosion pour permettre le mouvement, j’aime observer que ce qui gène est toujours un empâtement de la ligne, plus le mouvement avance et plus la forme s’élance, c’est une découverte conséquente. Je ne crée pas la forme, elle s'impose.

53 visualizzazioni
  • LinkedIn Social Icon